façades #3 zachariegaudrillot-roy.com
façades #3
La façade est la première chose que l'on voit, c'est la surface d'un bâtiment. Elle peut être imposante, superficielle, ou encore évoquer une certaine sécurité urbaine.
Il s'agit là d'une errance dans un lieux qui nous semble étranger, d'une première rencontre où tout est à construire, parcourant la ville, les villages et les banlieues environnantes comme s'il ne s'agissait plus que d'un souvenir distant, errant au fil des rues, longeant les bords de routes inhabités, observant et imaginant ce qui pourrait se cacher derrière ces murs.
Ici une lueur derrière un volet entrouvert, là-bas un bruit à travers une fenêtre, des rires et des larmes, anonymes, et puis un numéro sur une porte, parmi tant d'autres. Ou alors, rien que le silence.
Et si nous en restions là ? Sur cette première vision ? Si du quotidien de l'autre n'en ressortait qu'un décor ? Ici, peu importe où nous nous trouvons, il n'y a pas de réponse toute faite mais plutôt une sensation qui serait propre à chacun.
Ce sentiment peut nous pousser à chercher plus loin, ou bien imaginer quel autre espace nous est offert ; un lieu – si toutefois nous pouvons l'appeler ainsi – rêvé, déconstruit puis remodelé par des bribes de souvenirs plus ou moins cohérents, visions irréelles, comme si tout ça n'était fait que de chimères... à moins que nous restions bloqués entre tous ces murs, à la fois si familiers et totalement étrangers, acceptant l'idée de vacuité sous cette vision d'un monde inconnu qui ne serait qu'une image, sans espace intime, l'apparence pour seul refuge.
Top